Experts de la réfrigération et de la climatisation

Température ambiante

Qu’est-ce que la température ambiante ?

Un tube capillaire est un type de dispositif de mesure principalement utilisé dans les équipements de réfrigération et les systèmes CVC, conçu pour maintenir la température du système. Il est installé entre l’unité de condensation et l’évaporateur, et il fournit le réfrigérant du condenseur à l’évaporateur dans une quantité régulée, en fonction de la longueur fixe du tube et de son diamètre. Il s’agit d’un élément essentiel de tout système CVC, sa fonction étant de contrôler le flux de réfrigérant.

Comment fonctionne un tube capillaire ?

La température ambiante est une valeur qui fait référence à la température de l’air dans une pièce ou un espace. Elle peut être mesurée à l’aide d’un simple thermomètre qui peut être placé dans la pièce (dans l’air lui-même) sans être affecté par le soleil ou les dispositifs générant de la chaleur tels que les machines. Ainsi, lors de la mesure de la température ambiante, il ne faut pas seulement tenir compte de l’air de la pièce. En effet, la température ambiante comprend également le rayonnement sur les surfaces, ainsi que la chaleur radiante pénétrant sous forme d’ensoleillement, ou tout ce qui peut être présent en raison d’éléments qui augmentent la température. La chaleur qui peut être produite par les humains et les êtres vivants en général doit également être prise en compte. On estime notamment qu’une personne peut émettre entre 70 et 90 watts de chaleur au repos, entre 110 et 130 en cas de travail assis et entre 400 et 500 pendant une activité physique intense.

De même, il faut tenir compte de l’endroit où la mesure est prise : la température au centre d’une pièce n’est pas la même que celle à proximité des fenêtres par temps nuageux.

Quels sont les types de température ambiante ?

 

Voici quelques-uns des types de températures ambiantes qui existent :

1.- Température sèche
La température sèche est la température qui existe dans un environnement sans tenir compte des facteurs environnementaux tels que le rayonnement, les courants d’air ou la quantité d’humidité présente. En d’autres termes, il s’agit de la mesure « pure » de la température de l’air sans tenir compte des autres conditions qui peuvent l’affecter et qui ont été mentionnées ci-dessus.

Pour mesurer la température sèche d’un environnement, l’instrument le plus approprié est le thermomètre à mercure. Son fonctionnement est simple : le mercure se dilate lorsque la température augmente et fournit des résultats fiables précisément parce qu’il est hermétiquement fermé et qu’il y a un vide partiel dans sa chambre.

2.- Température humide
La température humide ou température de bulbe humide est la manière de mesurer cette valeur par l’interaction d’une vapeur et d’un gaz : généralement l’air et la vapeur d’eau. Il s’agit donc d’une méthode de mesure de la température qui prend également en compte l’humidité de l’environnement. Un thermomètre normal enveloppé dans un matériau absorbant ou poreux tel que de la laine de coton peut être utilisé pour la mesure.

Quelle est l’échelle utilisée pour mesurer la température ambiante ?

Si l’on parle de l’échelle utilisée dans le Système international d’unités pour mesurer la température ambiante, l’échelle officielle est le kelvin (K). Sur cette échelle, le zéro absolu correspond à -459,67 ºF (-273,15 ºC), soit la température la plus basse possible.

Cependant, bien qu’il s’agisse d’une unité dans le Système international d’unités, l’échelle la plus couramment utilisée est celle du Celsius ou des degrés Celsius, qui est également utilisée en Espagne et dans toute l’Europe.